Actualités

Dynamisme et bienveillance, un budget toujours visionnaire, toujours solidaire

Retour à la liste

Quelques semaines après l'examen et l'adoption du budget administratif pour 2020, les conseillers départementaux se sont réunis vendredi 26 juin en assemblée plénière pour une séance où il était notamment question d'approuver le compte administratif 2019.

Parmi les autres rapports présentés, on notait en particulier celui concernant le schéma directeur de l'aide à domicile 2018/2021 et celui
concernant l'aménagement du tronçon court-circuité (TCC) de la Garonne au niveau de la centrale de Golfech.

Compte administratif : la dette largement en baisse

Le niveau des dépenses d’investissement s’est élevé en 2019 à 69,9 M€ dont 34 M€ pour les programmes départementaux, chiffre en très nette progression par rapport à 2018. On observe donc avec l’entrée en phase « travaux » de nombre de projets une nette accélération des investissements en 2019. Cette tendance devrait se confirmer en 2020. Le Département a déjà investi 209,2 M€ entre 2015 et 2019, contre 203 M€ lors des 5 exercices précédents. En ce qui concerne l'encours total de la dette, il continue de baisser et s'élève désormais à 201 275 628 € soit une réduction de 7,13 M€ depuis 2014.

Schéma aide à domicile : solidarité avec les personnes âgées

Les Départements sont les chefs de file de l'action gérontologique. A ce titre, il leur incombe de définir une stratégie départementale concernant l'aide à domicile en faveur des personnes âgées. Un comité de pilotage a donc été constitué il y a quelques mois et des ateliers associant l'ensemble des acteurs ont été constitués afin de travailler sur les différentes problématiques du secteur. Ces travaux ont permis d'élaborer un schéma départemental reposant sur les axes suivants :

  • axe 1 : organiser le pilotage de la politique autonomie dans le champ de l'aide à domicile et maîtriser la dépense publique.
  • axe 2 : renforcer la coordination sanitaire et sociale
  • axe 3 : penser le plan d'aide au plus près de l'usager
  • axe 4 : accroître la qualité de service sur le territoire
  • axe 5 : soutenir la professionnalisation et valoriser les métiers sur les territoires.

Aménagement hydroélectrique EDF de Golfech : un projet qui allie écologie, développement sportif et attrait touristique

EDF portait, en association avec l’État et ses opérateurs (Agence de l’Eau Adour-Garonne, Office Français de la Biodiversité), un projet tendant à l’optimisation de l’intégration environnementale de l’aménagement hydroélectrique de Golfech. En effet, depuis sa réalisation, le barrage de Malause et les seuils équipant le tronçon court-circuité de la Garonne en aval sont infranchissables pour les poissons. Grâce à l’intervention du Département de Tarn-et-Garonne, et plus particulièrement de son Président, ce programme comporte désormais une dimension de « développement territorial » reposant sur la pratique des sports de pagaie. Cette double finalité s’inscrit dans une logique de mutualisation des coûts.

Il s’agit ainsi désormais, outre de favoriser la montaison des poissons migrateurs :

  • d’aménager la continuité de la navigation pour réaliser un parcours d’itinérance pour canoë-kayak,
  • de connecter l’amont et l’aval du barrage de Malause par un chemin de portage,
  • d’examiner l’opportunité d’implanter dans le secteur un stade d’eau vive pour canoë-kayak.

Ce projet ainsi amendé permettrait de rétablir la circulation des poissons ainsi que celle des embarcations et il favorisait aussi l'essor des sports de pagaie sur notre territoire, ce qui serait un nouvel atout pour l'attrait touristique du département.

Le Département a ainsi réussi en mobilisant tous les partenaires (EDF, Agence de l’Eau Adour-Garonne, Office Français de la Biodiversité, Fédération française de canoë-kayak, Fédération de pêche et Chambre d’agriculture) à proposer un projet enrichi d’une dimension touristique et sportive, fondée sur le développement des sports de pagaie et qui ne sacrifie en aucun cas la finalité piscicole initiale.

 

À lire aussi

Un budget toujours très bien orienté

La première réunion en séance plénière de l'assemblée départementale pour l'année 2020 comportait 18 rapports à son ordre du jour. Parmi ceux-là, il y avait en particulier celui concernant les(...)

Contournement du barrage de Malause : investir pour l’écologie sans oublier le développement du territoire

L’État et EDF ont pour projet de réaliser une rivière de contournement du barrage hydroélectrique de Malause afin de permettre son franchissement par les poissons qui remontent la Garonne. Le(...)