Actualités

Déploiement de la fibre optique : la qualité des infrastructures au programme de Tarn-et-Garonne Numérique

Retour à la liste

Depuis plusieurs mois, le déploiement de la fibre optique bat son plein en Tarn-et-Garonne. Il va permettre à plus de la moitié des foyers, des entreprises et des sites publics d’être éligibles aux offres fibre optique des opérateurs commerciaux d’ici la fin de l’année, et à 100% des Tarn-et-Garonnais d’ici la mi-20231. (1) Hors 8 communes du Grand Montauban ou le déploiement de la fibre est réalisée sur initiative privée des opérateurs.

A l’initiative de ce projet structurant, le syndicat mixte Tarn-et-Garonne Numérique et son nouveau président, Jean-Michel Baylet, souhaitent mettre l’accent sur la qualité des déploiements. C’est l’orientation que ce dernier a souhaité donner à l’occasion de la présentation de son programme au conseil syndical, lundi 11 octobre.


Maintenir le rythme de construction, soigner les travaux de déploiement

En présence de M. David Elfassy, président d’Altitude Infra/Octogone Fibre et partenaire industriel du projet, Jean-Michel Baylet a posé l’équation auprès des délégués syndicaux : « Plus de 4 000 nouveaux foyers éligibles à la fibre optique chaque mois, c’est un rythme qu’il faut maintenir pour remplir l’objectif, mais pas au détriment de la qualité des travaux ».

Dans le viseur du président, les infrastructures aériennes du réseau qui accueillent plus des 3 quarts des 7 000 km de câbles du nouveau réseau, et qui à 95% réutilisent les appuis du réseau téléphonique historique, souvent vétustes et parfois surchargés. « Nous installons ensemble un réseau pour de nombreuses décennies, qui sera dans quelques années avec l’extinction du réseau cuivre, le support unique de nos vies numériques. Nous devons donc être intransigeants sur la qualité des infrastructures. »

Côté industriel, David Elfassy souligne le succès de l’opération « la pérennité du réseau est au cœur de nos préoccupations avec une exploitation de cette nouvelle infrastructure pendant 30 ans. Un effort a été consenti avec le remplacement de 20% des appuis que nous utilisons par des poteaux neufs. Aujourd’hui, déjà 40% des Tarn-et-Garonnais bénéficient des offres de services du même niveau que celles présentes dans les grandes métropoles avec la présence des opérateurs nationaux sur un réseau neutre et compétitif. La crise sanitaire a accentué la nécessité de disposer des services numériques, c’est tout l’enjeu de ce programme déployer vite, dans les meilleures conditions avec des services de qualité »

Succès commercial

Les Tarn-et-Garonnais ont adopté les nouveaux services amenés par la puissance du réseau fibre ! Près de 1 foyer sur 2 est raccordé à la fibre dans la période annuelle qui suit son éligibilité. Au-delà des offres commerciales, c’est bien la qualité du service rendu qui fait basculer sur cette nouvelle infrastructure.

Un plan pour la qualité et la pérennité des infrastructures du réseau

Pour relever ce défi, Jean-Michel Baylet a présenté son programme d’actions, porté par le syndicat mixte Tarn-et-Garonne Numérique :

  • relever les exigences de qualité auprès des entreprises afin qu’un plus grand soin soit apporté, en intégrant un pilotage et un contrôle centralisé des permissions de voirie avant leur instruction,
  • renforcer le rôle des élus locaux dans le cadre d’un dialogue préalable aux travaux, pour qu’ils soient informés des modalités de déploiement,
  • clarifier avec Orange le devenir du réseau historique, notamment lorsqu’il accueille le réseau fibre optique, et les rôles de chacun, notamment au regard de l’élagage curatif et préventif pour préserver le réseau,
  • mettre en œuvre les actions de coordination de travaux prévues au convention de délégation de Service Public, pour l’enfouissement de la fibre optique lors des travaux avec d’autres gestionnaires de réseaux ou de voirie.
  • constituer un fonds de concours du syndicat mixte pour permettre aux collectivités qui souhaitent sécuriser les routes, pérenniser le réseau ou embellir leur territoire soient accompagnées financièrement.

Ce plan dont les premiers effets seront rapides permettra de limiter les effets indésirables du déploiement indispensable de la fibre optique en Tarn-et-Garonne.