Chaque habitant à tous les âges de la vie

Politique de Cohésion Sociale

Les services rendus aux tarn-et-garonnais

De la naissance jusqu'aux âges les plus avancés, le Département accompagne les tarn-et-garonnais dans leur parcours de vie.

Cet accompagnement repose sur trois axes :

  • Des politiques propres à chaque catégorie de population (1) ;
  • Des politiques communes de prévention et de santé pour l'ensemble des tarn-et-garonnais (2) ;
  • Et la volonté d'implanter les services au plus près des usagers (3).

Une politique pour chaque âge

Les enfants de 0 à 6 ans sont suivis par un service de Protection Maternelle et Infantile -PMI- qui assure entres autres missions :

  • Des consultations médicales prénatales et post-natales,
  • Des visites médicales dans les écoles maternelles,
  • Des contrôles des modes de garde des enfants (agrément et activités des assistants maternels – ouverture et fonctionnement des crèches multi-accueil...).

De 6 ans jusqu'à leur majorité, les enfants relèvent de l'Aide Sociale à l'Enfance – ASE – chargée d'une triple mission :

  • De soutien aux familles éprouvant des difficultés éducatives. Cette action est conduite par des personnels spécialisés (éducateurs) ;
  • De prise en charge physique des enfants qui lui sont confiés par le juge ou par leurs parents. Les enfants sont alors accueillis par des assistants familiaux ou des maisons d'enfants rémunérés par le Département ;
  • Et de prévention : des équipes d'éducateurs, déployés dans les lieux publics, interviennent auprès des jeunes exposés à des risques de désinvestissement social.

Les personnes adultes, qu'elles vivent en famille ou en foyers isolés, peuvent, en cas de difficultés, solliciter le service social du Département composé d'assistants sociaux et de conseillères en économie sociale et familiale.

Les personnes âgées, en perte d'autonomie, bénéficient de l'aide sociale légale départementale. A ce titre, le Département ouvre les droits et finance :

  • L'allocation personnalisée d'autonomie - APA,
  • Divers frais destinés à favoriser le maintien à domicile des personnes âgées,
  • Les frais d'hébergement en maison de retraite ou famille d'accueil des personnes âgées nécessiteuses.

L'aide légale aux personnes handicapées relève également des Départements. Le Département finance deux séries d'aides destinées :

  • D'une part à favoriser le maintien à domicile : PCH – ACTP,
  • D'autre part, à couvrir les frais d'hébergement des personnes handicapées en foyers spécialisés ou en famille d'accueil.

Des politiques pour tous

Le Département, au delà des dispositions particulières à chaque catégorie de population, a mis en place deux politiques générales afin de prévenir les risques médico-sociaux et de lutter contre la maltraitance.

La prévention des risques

  • Pour l'Enfance, la politique de prévention départementale repose sur un service spécialisé composé d'éducateurs et du service de PMI.
  • Pour les personnes âgées et personnes handicapées, un service médicalisé traite notamment des questions relatives à l'autonomie des personnes âgées (girage).

La lutte contre la maltraitance

Pour lutter contre la maltraitance, le Département a mis en place des services chargés de recueillir et de vérifier tous les signalements.

Ces services peuvent être appelés sur des numéros verts :

  • Signalement d'enfants en danger : 0 800 00 82 82 ;
  • Signalement concernant les Personnes Agées – Personnes Handicapées : 0 800 10 31 10

Des services de proximité

Afin de pouvoir garantir un service au plus près des usagers, le Département a fait le choix de déployer ses moyens en personnels au sein de 24 Centre Médico-Sociaux qui, chacun, regroupe toutes les catégories d'agents permettant de répondre aux besoins des tarn-et-garonnais : médecins, infirmières, puéricultrices, éducateurs, psychologues, assistants sociaux, conseillers en économie sociale et familiale, etc...

Pour tenir compte des problématiques propres aux différents territoires composant le Tarn-et-Garonne, le Département a été subdivisé en 12 zones de coordination des services dites Pôles de Développement Social. Ainsi la spécificité de chaque territoire et le principe d'égalité de traitement pour tous peuvent être garantis.

Au niveau départemental, la cohérence des politiques est quant à elle assurée par le regroupement de tous les services dans le cadre d'une Direction de la Solidarité composée, au total, de 550 agents.

Impact sur le Tarn & Garonne

Le nombre de bénéficiaires de l'aide sociale et le montant des enveloppes budgétaires mobilisées en 2013 témoignent de l'importance de ces politiques.

 

Bénéficiaires

Budget

A.S.E.

505 enfants hors domicile

27,9 millions d'euros

P.A

7 346 personnes

41,7 millions d'euros

Personnes handicapées

2 187

34,4 millions d'euros

RSA

6622

34,2 millions d'euros

Les dépenses sanitaires et sociales représentent 51 % du budget primitif voté pour 2014.

Partager

Liens utiles

Les partenaires du CD82...

  • A.R.S
  • C.A.F et M.S.A
  • Etat : Direction de la Cohésion Sociale Protection Judiciaire de la Jeunesse Magistrats
  • Communes et Groupements de Communes
  • CCAS et CIAS
  • C.A.M.P.S
  • Centre Hospitalier
  • Associations caritatives et d'insertion

Pourquoi le
CD82 agit...

De toutes les collectivités territoriales – Etat – Régions – Départements et communes – les Conseils Généraux sont apparus comme le niveau le plus approprié pour garantir la cohésion sociale.

Ce choix, retenu dans le cadre des premières lois de décentralisation de 1982-1983, s'est vu conforté depuis lors, par les faits qui démontrent que le Département constitue le territoire d'équilibre entre besoins de proximité et nécessité de disposer d'un bassin démographique et de capacités financières suffisantes pour disposer de services publics de qualité.