Retour à la liste des actualités

Visite de la ministre Emmanuelle Wargon en Tarn-et-Garonne

Publié le 30 Aug 2019

Origine de l'article : www.ledepartement.fr

Environnement, Visite

30 August 2019

Emmanuelle Wargon, Secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, était lundi 26 août en visite officielle dans le Tarn-et-Garonne.

L'occasion pour le président Christian Astruc de s'entretenir avec la ministre sur les projets soutenus par le Conseil départemental mais aussi d'aborder d'autres enjeux majeurs pour le département comme la ressource en eau avec un projet en collaboration avec la chambre d’agriculture afin de s’engager dans une démarche innovante visant un double objectif : agricole pour sécuriser l’irrigation, et environnemental pour substituer des prélèvements en cours d’eau par la création de petites retenues positionnées en dehors des cours d’eau.

Le président a également évoqué deux projets concernant les collèges qui s’attachent à répondre tout particulièrement aux impératifs d’économie d’énergie et de respect de l’environnement : la halle sportive bioclimatique du collège Manuel Azaña à Montauban, dont le coût est de 2 200 000 € et qui sera mise en service à la rentrée prochaine, et le futur collège de Verdun-sur-Garonne.

Ce dernier utilise le principe constructif de duo-murs, une chaudière au bois, des systèmes de ventilation et pour lequel a été menée une réflexion très engagée sur l’implantation des locaux avec la courbe du soleil. Le coût de cet ouvrage, qui ouvrira ses portes en septembre 2020, est de 12 000 000 €.

La gestion de l’eau sur le territoire de la vallée du Tescou au coeur des débats

Après sa visite en Tarn-et-Garonne lundi, Emmanuelle Wargon a rencontré mardi 27 août à Lisle-sur-Tarn les acteurs du projet de territoire de la vallée du Tescou, procédure engagée suite à la contestation autour du barrage de Sivens. La secrétaire d’État a notamment évoqué les principes d’un projet de territoire cohérent et a encouragé l’ensemble des personnes impliquées dans ce projet à continuer leurs efforts dans la recherche d’une solution qui réponde aux attentes de chacun. La création de nouvelles ressources est envisageable avec une vision propective des besoins et en mettant tout en œuvre, en parallèle, pour économiser l'eau et assurer sa gestion équilibrée.

Frédérique Turella-Bayol, qui représente le Conseil départemental de Tarn-et-Garonne au sein du projet de territoire, a rappelé à cette occasion que, dès les premières phases de ce projet lancées en2016, tous les acteurs se sont pleinement investis dans la démarche. Après avoir évoqué la nécessité d'organiser le territoire au regard de l'évolution climatique, elle a interpellé Emmanuelle Wargon sur les intentions de l’État en cas d'échec du projet de territoire. La ministre a répondu qu’elle préférait, elle, compter sur sa réussite tout en précisant que l'État soutiendrait et financerait le projet qui serait choisi par l'instance de co-construction du projet de territoire.

Même si les divergences de point de vue restent importantes sur la gestion de l'eau, Madame Wargon a entendu les arguments de chacune des parties et a pris acte de la volonté d'aboutir des acteurs locaux. Ce projet sera soumis mi-septembre au vote de l’ensemble des élus, usagers,habitants, agriculteurs, représentants des associations et autres acteurs locaux membres du projet de territoire. L'issue du processus est donc proche.

Retour à la liste des actualités

Partager

L'agenda 82

Liste des événements
Septembre
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
 
 

Voir toutes les événements