Retour à la liste des actualités

Opération "Famille à Energie Positive"

L'opération «Familles à Energie Positive » a été un succès pour sa seconde édition.

Publié le 28 May 2014

Origine de l'article : www.ledepartement.fr

Conseil départemental

28 May 2014

Qu'est-ce que c'est ? De début décembre jusqu'à fin mai, 95 familles du département ont participé à ce défi d'économie d'énergie qui consiste à modifier ses habitudes quotidiennes pour réduire sa consommation, sans affecter son confort.

Le Conseil général, en association avec 7 pôles sociaux de Tarn-et-Garonne, promeut cette initiative qui invite les familles à se sentir responsables. Leur objectif a été de réduire la consommation d'énergie et d'eau, d'au moins 8% pour baisser le montant de la facture journalière.

Le défi se basait sur un progrès global des candidats, aidés par le chargé du Plan Climat Energie Territorial du Conseil général.

Une aide a été apportée, avec un guide de connaissances des gestes éco-responsables de la vie quotidienne, mais aussi en fonction des cas particuliers que représentaient les 95 familles, par exemple le bâti, la composition familiale, le mode de chauffage... Un site internet dédié a aussi vu le jour pour mesurer en temps réel les économies d'énergie réalisées en comparant la consommation des années précédentes à l'actuelle.

Les résultats ont été probants, et c'est pourquoi nous tenons à féliciter toutes les personnes qui se sont impliquées dans cette opération. Les objectifs sont atteints avec une baisse de 11% à 25% de la consommation. Une candidate a même divisé le montant de sa facture par deux.

L'intérêt principal a été de faire des économies, mais pas seulement. Cela a permis aux travailleurs et aux bénéficiaires sociaux d'engager des rapports d'échange et de partage plus épanouissants.

Les participants sont devenus les acteurs de leurs cadres de vie et de leurs modes de consommation.

Votre avis nous intéresse !

  • Mme ANSELMI Dominique

    Comment avez-vous entendu parler de l'opération « Famille à Énergie Positive » ?

    J'ai entendu parler de cette opération par mon assistante sociale. J'ai de suite trouvé le concept intéressant, c'est pourquoi j'ai commencé à assister aux différentes réunions.

    Pourquoi avez-vous voulu vous engager ?

    Dans un soucis de faire des économies sur ma facture, particulièrement pour le chauffage. Ma maison était très mal isolée, je chauffais au fioul. C'était peu économique.

    Quels étaient vos objectifs avant de commencer ?

    Je n'avais pas d'objectif précis en commençant. On ne demande pas d'atteindre un objectif quand on débute. C'est personnel.

    Avez-vous été bien entourée durant cette opération ? Quels étaient les aides qui vous ont été proposées ?

    L'ambiance était très conviviale, c'est ce qui m'a donné l'envie de participer et de continuer. On est aussi très bien entouré au niveau des personnes présentes. On a à notre disposition des livres, des dépliants pour nous accompagner dans nos gestes quotidiens.

    Les démarches ont-elles été probantes ?

    Oui, très satisfaisantes.

    Quels sont les gestes au quotidien que vous continuer d'effectuer ?

    Depuis février, je ne mets plus de chauffage, parce que j'ai fait isoler ma maison. Plus besoin de chauffer dès qu'il fait froid. Ma maison garde la chaleur. Je ne chauffe que le rez-de-chaussée de ma maison car la chaleur monte. Je mets en route la machine à laver et le lave-vaisselle après 10h30 durant les heures creuses pour dépenser moins...

    Quel bilan faîtes-vous de cette opération ? Proposerez-vous à des amis ou de la famille à faire cette opération ?

    Je trouve ça très bien ! Et j'inviterai volontiers les gens que je connais à faire de même.


  • Mme BARBIAUX et M. CALMEJANE

    Comment avez-vous entendu parler de l'opération « Famille à Énergie Positive » ?

    Par une assistante sociale de Beaumont-de-Laumagne.

    Pourquoi avez-vous voulu vous engager ?

    Dans un geste de solidarité. Pour faire des économies et connaître les bons gestes à effectuer dans la vie de tous les jours.

    Quels étaient vos objectifs avant de commencer ?

    Réduire les factures d'électricité et d'eau, en effectuant les bons gestes. Éduquer sa familles à faire ses gestes.

    Avez-vous été bien entourée durant cette opération ? Quels étaient les aides qui vous ont été proposées ?

    Oui, nous étions très entourés. Dès que nous avions des questions, des réponse nous étaient apportées. Tous les mois, nous avions des réunions au pôle social. Des fascicules sont à la dispositions des participants dont des guides expliquant les gestes qui permettent de faire des économies. Dès le début de l'opération, nous avions un questionnaire à remplir pour connaître notre connaissance en terme d'énergie.

    Quelles sont les démarches qui ont été mises en place dans votre foyer ?

    Nous avons installé des mousseurs sur les robinets, pour qu'il y ait moins de débits. Bien éteindre les lumières quand nous partons d'une pièce. Ne pas laisser le robinet couler. Ne pas laisser l'électroménager en veille, surtout le DVD ou les consoles de jeux vidéos qui consomment beaucoup plus que la télévision ou la mise en charge du portable.

    Ont-elles été probantes ?

    Oui, notre consommation a baissé, nous attendons la prochaine facture pour nous en rendre compte.

    Quel bilan faîtes-vous de cette opération ? Proposeriez-vous à des amis ou de la famille de participer à cette opération ?

    Positive, même très positive. Nous allons continuer l'année prochaine.

  • Mme VAN DEN BOOSCHE

    Comment avez-vous entendu parler de l'opération « Famille à Énergie Positive » ?

    Je suis assistante sociale au centre medico-social de Valence d'Agen. Nous sommes l'une des équipes qui a initié le projet l'année dernière.

    Pourquoi avez-vous voulu vous engager ?

    Personnellement, la notion de sobriété en terme d'énergie est très intéressante. C'est aussi un engagement personnel autant que pour la planète, c'est pourquoi je me sens concernée aussi professionnellement d'en parler et de soutenir le projet. Professionnellement, la démarche de groupe est porteuse d'actions. Nous sommes partis d'un groupe de 10 personnes l'année dernière, cette année nous étions 17.

    Quels étaient vos objectifs avant de commencer ?

    Faire une photographie de notre façon de consommer, pour cerner plus facilement les gestes à changer et ainsi appliquer les conseils et surtout sans affecter le confort des personnes.

    Avez-vous été bien entourée durant cette opération ? Quels étaient les aides qui vous ont été proposées ?

    Même si nous étions porteur de projet, nos collègues du CAUE sont nos principaux alliés car nous avons besoin de techniciens pour nous apporter des connaissances, si il y a des besoins spécifiques, et nous apporter de la crédibilité dans nos démarches.

    Quelles sont les démarches qui ont été mises en place dans votre foyer ?

    Récupérer l'eau de la douche. Placer un seau d'eau quand on fait couler l'eau chaude pour prendre une douche, le temps que l'eau froide coule, on la récupère dans le seau pour pouvoir la réutiliser, par exemple pour nettoyer ses légumes ou autres... Débrancher les réfrigérateurs, l'été pour faire couler l'eau. Faire attention aux veilles des appareils électroménagers.

    Ont-elles été probantes ?

    Oui.

    Quel bilan faîtes-vous de cette opération ? Proposerez-vous à des amis ou de la famille à faire cette opération ?

    Forcément positif . Il est important de maintenir la dynamique de groupe pour changer le comportement des personnes, et cela se ressent dans le budget. Il est important de souligner que ce changement ne doit pas affecter le confort, car ce n'est pas possible, si nous parlons de restrictions. « Si c'est gagné aujourd'hui, c'est gagné pour demain ».
  • Mme CASTAREDE

    Comment avez-vous entendu parler de l'opération « Famille à Énergie Positive » ?

    Par une assistante sociale du centre médico-social de Valence d'Agen.

    Pourquoi avez-vous voulu vous engager ?

    C'était très intéressant, surtout pour faire des économies.

    Quels étaient vos objectifs avant de commencer ?

    Faire des économies d'au moins 8%.

    Avez-vous été bien entourée durant cette opération ? Quels étaient les aides qui vous ont été proposées ?

    Oui, nous étions bien entourés. Tous les mois, nous avions des réunions, et tout se passait à l'oral.

    Quelles sont les démarches qui ont été mises en place dans votre foyer ?

    J'ai placé un seau d'eau dans la douche pour récupérer l'eau froide, lorsqu'on fait couler l'eau pour qu'elle soit chaude. Je fais attention à l'électricité, aux lumières et à débrancher les prises.

    Ont-elles été probantes ?

    Oui.

    Quel bilan faîtes-vous de cette opération ? Proposerez-vous à des amis ou de la famille à faire cette opération ?

    J'en parle déjà à ma famille car l'opération a été très positive.
  • Mme DETROYT Yvette – Lafrançaise

    Comment avez-vous entendu parler de l'opération « Famille à Énergie Positive » ?

    C'est un représentant du centre social de Lafrançaise qui m'a mis en contact avec V. LONGUECASSAGNE, qui est une assistante sociale du pôle social de Moissac.

    Pourquoi avez-vous voulu vous engager ?

    Pour faire des économies mais aussi pour la protection de la planète.  Nous partageons déjà un jardin sur Lafrançaise, c'est donc une suite logique à notre intervention en terme de solidarité.

    Quels étaient vos objectifs avant de commencer ?

    Faire des économies et apprendre les gestes efficaces.

    Avez-vous été bien entourée durant cette opération ? Quels étaient les aides qui vous ont été proposées ?

    Très bien entourés grâce à des aides papiers et des informations, ainsi que l'aide de Jean-Pierre FONT.

    Quelles sont les démarches qui ont été mises en place dans votre foyer ?

    Nous avons installé des mousseurs sur les robinets, pour qu'il y ait moins de débits. Réduction du temps de douche, baisse de la température du lavage en machine. Fermer les volets pour qu'il fasse moins froid, éteindre les lumières dans les pièces inoccupées. Tout ce qui a été mis en place est maintenu même après l'opération.

    Ont-elles été probantes ?

    Oui, j'ai baissé ma facture de 100 euros par mois.

    Quel bilan faîtes-vous de cette opération ? Proposerez-vous à des amis ou de la famille à faire cette opération ?

    A refaire, je continue l'année prochaine et je vais initier ma fille pour qu'elle suive ma voie.

  • Mme EDDEGUESSE Hayat

    Comment avez-vous entendu parler de l'opération « Famille à Énergie Positive » ?

    Par une assistante sociale. C'est la deuxième année consécutive que nous y participons.

    Pourquoi avez-vous voulu vous engager ?

    Pour faire des économies, mais aussi pour l'écologie.

    Quels étaient vos objectifs avant de commencer ?

    Arriver à créer une réduction d'énergie.

    Avez-vous été bien entourée durant cette opération ? Quels étaient les aides qui vous ont été proposées ?

    Oui, nous étions très entourés durant les deux années. Nous avions des supports écrits et des photos (par exemple pour savoir quelles ampoules utiliser). Nous avons aussi eu de l'aide de la part du Conseil départemental concernant l'isolation de la maison.

    Quelles sont les démarches qui ont été mises en place dans votre foyer ?

    Nous avons changé les ampoules, exit les halogènes. Nous avons utilisé des multiprises pour pouvoir éteindre l'électroménager et l'isolation de la maison, pas d'appareils en veille. Nous faisons attention à ne pas prendre trop de bains.

    Ont-elles été probantes ?

    Oui par une réduction de 20% concernant l'électricité et l'eau.

    Quel bilan faîtes-vous de cette opération ? Proposerez-vous à des amis ou de la famille à faire cette opération ?

    Très bénéfique. Mes parents, des amis et des voisins vont y participer.

Retour à la liste des actualités

Partager

L'agenda 82

Liste des événements
Août
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
  01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 18 19
20 21 22 23
27 28 29 30 31  

Voir toutes les événements